Les étables-les batiments

L'étable de génisses , année de construction 2001.
La partie avant de cette étable est la section destinée aux grands animaux  qui comptent en total 61 places allongées. Celles ci sont à leurs tour divisés en leur tour en logettes avec matelas. Des caillebotis avec des fosse à lisier (400.3m) et des cornadis autobloquants et une allée centrale destiné à l'alimentation. Cette partie est 15.5m de large et 30m de long avec une libre portée.
La partie arrière est destinée aux veaux sevrés, qui s'installent sur la paille que nous préférons pour sa chaleur et parce que nous travaillons par petits groupes. Cette section fait de 12m de long ainsi que 15.5m de large. Nous avons construit cet étable pour éviter la grande main d'œuvre qu'impliquait les quatre petites granges que nous avions précédemment. Certains bâtiments étaient d'ailleurs inaccessibles par tracteur et devaient de ce fait être alimenté manuellement.

P1230574

P1570584

La nursery

Cette section est située dans l'ancien bâtiment de stockage de pommes de terre. Celui-ci contient 10 cases individuelles déplaçables. Le grand avantages de ces cases sont leur mobilité, ceci facilite leur sortie pour les laver.

En face des cases individuelles, nous a vons fait du vieux silo à pommes de terre des groupements de cases composés de paille de 6m de large et 8m de long, bloqué par une clotûre tournante et de ce fait, nous pouvons les nettoyer avec le ManitouEtable des génisses

 

 

P1570586

De nos jours, nos veaux viennent à l'étable (année de construction : 2001) dans une cabine commune dont nous en avons quatre, comptant 5 animaux maximum sur de la paille. Ici nous leur donnont du foin et de l'eau à volonté puis un supplément de concentré à valeur de deux fois par jour.
Les veaux y restent jusqu'à 6 mois et vont alors, dans la période hivernale, sur les logettes avec matelas dans l'étable des jeunes bovins. A l'été, ils partent tous dehors.

A 6 mois, dès que les veaux ont assez grandi (200kg environ) et que leur pattes soient assez solides, ils vont aux logettes. Celles-ci se situent dans une étable composée d'un sol avec des caillebotis et logettes à matelas. Les jeunes animaux peuvent ici se reposer et ruminer en toute sérénité
L'étable est divisée en 4 sections, avec différentes sortes de logettes de dimensions différentes. Pour les plus petits, la largeur d'une logette est de 85cm. La deuxième section compte des logettes de 93cm de largeur, la troisième section a des logettes  d'1m02 et les plus grands ont droit à des logettes d'1m10.
Au fur à mesure que les animaux grandissent, ils déménagent vers la section suivante. A partir de 15 mois, ils peuvent être inséminés. Ils résident dans cette étable jusqu'au vêlage (c'est-à-dire environ 24 mois). Ils déménagent une dernière fois, une semaine avant le vélage, vers l'étable finale, question de s'habituer au concentré et évidemment à leur nouveaux collègues et environnement.

 

IMG 5667

L'étable de vaches laitières

L'étable à logettes pour les vaches laitières a été construites en 1992, au modèle français avec un couloir d'alimentation à l'extrémité du bâtiment. L'étable mesure 61m de long et 20 de large et a des cornadis autobloquants s'étalant sur toute la longeur. Il y a 81 logettes (anglaises) couvertes de paille, divisés en deux rangées, les vaches se font de ce fait face. Entre ses deux couloirs se situe un espace de deux mètres dans lesquels on peut placer des bottes de paille pour renouveler les logettes. ces logettes sont nettoyées deux fois par jour et un racleur circule aussi à deux reprises quotidiennement; Le sol fermé de l'étable permet le racleur d'amener les excréments vers une fosse à lisier éxterieure.

Il y a une nouvelle salle de traite S.A.Christensen,  2x9 épi avec décrochages automatique depuis juin 2013. La laiterie contient un bac à lait d'une capacité de 6150 litres.

De plus il y a salle d'attente.

L'étable contient aussi un espace de vêlage et une infirmerie.

Un silo de grains avec aplatisseur, qui sert à utiliser notre propre récolte de blé dans notre concentré par le biais de 3 distributeurs automatiques de concentré (DAC) qui fournissent 3 types de concentré différents.

Sur cela est basé notre système de propylène glycole (propydose), mis en place pour fournir aux vaches du propylène.

P1570590

Nous possédons une ancienne grange dans laquelle résidaient précédemment des veaux, que nous avons transformé en lieu de stockage des machines et produits phyto sanitaires.
Nous gardons les machines à l'intérieur pour mieux les conserver et prolonger leur durée de vie. Un atelier spacieux est toujours utile et un lieu de stockage des produits phyto sanitaire est obligatoire depuis 2009. Nous y remplissons aussi le pulvérisateur par un tuyau provenant du réservoir d'eau.