Nos vaches

Le bien-être animal est une de nos plus grandes priorités. Les vaches sont des animaux tendres et si l’ont les traite avec amour elles vous donneront beaucoup en retour.
Une quantité de lumière suffisante, de l’air frais, un espace de déplacement, du repos, une nourriture de qualité, de l’eau fraiche, de la régularité et de l’attention. Tous ces points sont importants pour une vache et nous essayons de tous les rassembler sur l’exploitation.

 

Nos vaches

P1480137

Nos vaches

Confort et serenité

Nous possédons de hautes et larges étables, dans lesquelles chaque vache à une place pour dormir et manger. De plus, il y a un nombre suffisant de réservoirs d’eau pour que chacun puisse boire selon sa soif.
Il y a des matelas et les tapis dans les logettes depuis 2012 et nous ammenons chaque jour la paille broyée dessus comme ca les logettes restent propre et sèche. La scarification du béton empêche les vaches de glisser et de se blesser. Nous possédons aussi une brosse à vache qui tourne d’elle-même quand une vache s’appuie dessus, ce qui lui permet d’éliminer ses poils sales et de se masser tranquillement.
Il y a entre autre une box de vêlage qui n’est pas séparé du reste du troupeau. Une vache est un animal de troupeau et n’aime donc pas la solitude, la « douche bébé » est alors possible entre vaches.
 

P1560046

Les vaches vont brouter de l’herbe fraîche.

Les talus protègent nos vaches du soleil et de la pluie et nous faisons de notre mieux pour garder les chemins entre l’étable et les champs propres pour éviter que nos vaches s’abiment les pattes.Pour contrer la présence de mouches, nous donnons à un certain nombre de vaches (1 sur 3) des flectrons aux oreilles pour empêcher qu’elles souffrent d’inconfort des insectes.

P1280315

Le tarissement

Le repos est essentiel pour une vache en tarissement, ce qui se traduit par l'arrêt de la traîte un rythme quotidien lent. Toutes nos vaches sont taries à l'antibiotique. Après la traite, nous leur injectons l'antibiotiques par chaque quartier avec l'aide d'injecteurs. De plus nous donnons deux bolus de minéraux de tarissement.
Nous la séparons ensuite du troupeau et l'ajoutons au groupe de vaches taries. Nos vaches taries restent dehors toute l'année. Leurs mamelles sèchent mieux en extérieur, et elles bougent beaucoup plus, ce qui facilite le vêlage.
Le risque d'infections et d'ailleurs bien moindre que dans une étable bombée et la possibilité d'oedème. Les vaches peuvent manger du foin à volonté et un mélange de paille et de maïs leur est servi occasionnellement. Cette restriction leur est imposée pour éviter l'engraissement des vaches, ce qui entraine habituellement fièvres de lait.
En hiver, nous rentrons les vaches quelques jours avant la date de vêlage prévue pour les habituer au concentré et au nouvel environnement. En été, nous laissons les vaches brouter dans la prairie et les laissons vêler par elles mêmes, mais pouvons aussi leur donner un coup de main si besoin est. Ceci ne s'avère cependant presque jamais nécessaire et dans 80 à 90% des cas, les vaches vêlent de façon autonome. Le tarissement s'étale environ sur 7 à 8 semaines.