Réproduction

Insémination artificielle 

L'insémination artificielle est un choix conscient , car elle peut promouvoir l'amélioration et l'avancée du bétail. Nous utilisons éventuellement un propre taureau quand une vache est difficile à féconder.

Le choix d'un taureau approprié à la vache concernée pour améliorer les propriétés génétiques du futur veau.  

 

P1570580

P1490872

L’insémination artificielle

Aux Pays-Bas, Drikus avait suivi un formation pour inséminer ses vaches par lui-même. Il n’a cependant mis en œuvre ses compétences immédiatement, mais en 2001, lors de la crise des Fièvres aphteuses, nous avons décidé d’acheter une grande cuve d’azote liquide et du sperme. De cette façon, nous pouvons définir le meilleur moment pour inséminer la vache, et de ce fait, ne sommes pas dépendant d’un inséminateur, qui, en plus de devoir faire une longue route, ne voulait pas porter l’uniforme de l’entreprise. Nous voulons cependant minimaliser le risque de maladies. Nous n’utilisons que très rarement des taureaux français depuis que nous inséminons nous-mêmes nos vaches parce que nous considérons l’héritage des graisses et des protéines trop bas. Beaucoup de taureaux ne sont d’ailleurs pas encore soumis au Triple aAa.
Quand nous sommes venus nous installer en France en 2000, les taux étaient plutôt bas. Les taux de graisse tournaient autour de 39.5 et le taux de protéines était environ 31.7. Ces taux furent une raison pour se concentrer sur l’élevage d’augmentation, dans le but d’améliorer ces taux. Cette méthode a aboutie à des taux de graisses de 45 et 34.5 pour les protéines.
Un autre avantage de l’insémination autonome est qu’on peut facilement inséminer les vaches sans devoir les séparer du troupeau, dans les cases, en les bloquant par le biais des cornadis. On peut alors les libérer et les sortir en même temps que les autres, ce qui évite le stress de la vache.

IMG 0054

Triple aAa

En 2005, nous avons rencontré Marcel Verboom, qui travaille en tant qu’analyste au sein de Weeks Animal Analysis, mieux connu sous le nom du système Triple A. Nous étions enthousiasmés par le principe et nous avons commencé « l’analyse personnelle ». Quand une vache est victime d’un problème, nous essayons de découvrir la cause et quel taureau pourrait aider à résoudre cette anomalie. Un problème au sein de la vache, peut provoquer d’autres problèmes dans une autre partie de son corps. L’analyse et l’observation des relations entre les différents membres du corps donnent de la perspicacité sur la provenance et l’éventuelle résolution du problème. Parfois on doit par exemple, changer quelque chose au devant du corps pour résoudre un problème à l’arrière de la vache.
Nous achetons le sperme chez différents fournisseurs après avoir observés les résultats des analyses Triple aAa .                        

P1530561

Heatime

Nous avons, en l’an 2009, acheté un système de détection des vaches en chaleur, portant le nom de Heatime. La raison de cet achat était le manque de détection de génisses en chaleurs, pendant la période d’étable. Les vaches à contrôler sont munies d’un collier supplémentaire, relié à un capteur qui mesure l’activité de la vache et l’on peut alors voir si elle est en chaleur. Les machines qui reçoivent les ondes émises par les colliers sont positionnées dans l’étable des génisses près du réservoir d’eau et dans la salle de traite, à la sortie. La grande boîte électrique principale est elle aussi accroché dans l’étable de traite. Nous sommes très satisfaits de ce système.  

Depuis Octobre 2017 nous avons profité de l'action de Evolution pour changer l'ancien type de Heatime pour la nouvelle génération Heatime SCR qui est modernisé beaucoup comparé l'ancien model. Ce type connect les vaches et les génisses à partir d'un distance de 500 metres de l'antenne et en plus on peut voir inclus comment un bête rumines ou combien temps il reste pour inseminer un bête en chaleur.